Wiki Display

Etablie au confluent de la Rivière de Saigon et du Canal Kinh Te, Ho Chi Minh-Ville est actuellement la première ville du Vietnam en termes démographique – avec 9 millions d’habitants en 2015 – et économique – niveau de vie 2 fois supérieur au reste du pays. Elle fut également le siège du gouvernement de la Cochinchine – nom donné au sud du pays à l’époque coloniale – et capitale du Vietnam du Sud de 1956 à 1975.

Et, à l’origine, la ville s’appelait Saigon. Débaptisée en 1975, c’est-à-dire à la fin de la Guerre du Vietnam, la ville demeure aux yeux de beaucoup Saigon et non Ho Chi Minh-Ville, son nom officiel. D’ailleurs « Saigon » apparaît encore sur certaines enseignes.

L’intérêt touristique de la ville tient à son quartier colonial – sa cathédrale et sa poste centrale entre autres – et à son quartier chinois de Cholon. Ce Chinatown de Saigon, est véritablement une ville dans la ville, une espèce de fourmilière en totale contradiction avec les autres quartiers, ce qui fait tout son charme. De plus, comme dans toute localité vietnamienne, on y retrouve des monuments religieux, des pagodes notamment et des hôtels à Ho Chi Minh-Ville.

De même, les environs de la ville recèlent le temple de Tây Ninh – construction religieuse monumentale et outrancière. La ville a été occupée par les Américains durant la guerre du Vietnam. Aussi, elle affiche encore les stigmates de ce lourd passé. De même, à proximité de la ville, sont visibles des témoins de la résistance perpétrée par les communistes du Vietnam du Nord et du Sud (Viet-Minh et Viet-Cong). Il s’agit des tunnels de Cu Chi.

Mais le Sud du Vietnam ne se limite pas à sa capitale. Au contraire, la région tient davantage sa renommée et son attrait touristique de son site naturel majeur,

le delta du Mékong. Il est fait de deux bras fluviaux principaux reliés entre eux par un réseau de cours d’eau secondaires, qui se jettent dans la Mer de Chine du Sud à l’extrémité méridionale du pays. L’idéal est de naviguer sur le Mékong, d’aller à la rencontre des villages établis sur ses rives et de faire escale sur ses marchés flottants, notamment celui de Phung Hiep. Le delta du Mékong, majestueux et singulier, fait l’unanimité des touristes.

Enfin, deux destinations « nature », moins touristiques, méritent le détour: les îles Con Dao et l’île Phu Quoc. Con Dao se caractérise par son parc naturel tandis que l’île Phu Quoc se présente en quelque sorte comme un condensé paradisiaque du Vietnam, avec ses plages de sable blanc et ses collines verdoyantes.
Plus de détails: Đặt khách sạn

433 Views
00

FeedbackForm